RESERVATION

Histoire

Quartier du Montparnasse

La légende de Montparnasse prend naissance dans les années 20, lorsque les artistes nommés « les montparnos » installent leurs ateliers dans ce quartier. De nombreuses oeuvres témoignent de leur présence dans les cafés, bistrots et autres lieux célèbres de Montparnasse.
Dans la lignée avant-gardiste de cette époque et des portraits de femmes libres, tels que ceux de Kiki de Montparnasse, photographiée par Man Ray, ou peinte par Foujita, l’hôtel Niepce Paris propose un certain regard sur la féminité.
Des photographies de femmes renommées ou inconnues sont des sources d’inspiration pour le design intérieur de l’hôtel. Certains portraits sont issus de l’oeuvre de Janine Niépce. Cette reporter-photographe nous laisse une collection très hétéroclite de femmes, l’un de ses « sujets » de prédilection. Auteure de portraits à la lumière tranchée de Simone de Beauvoir, de Marguerite Duras et de bien d’autres femmes connues ou inconnues, saisies dans leur quotidien, elle a publié de nombreux livres qui se situent dans le courant dit « humaniste » de la photographie.

les montparnos

1900-1920

La notoriété de Montmartre dans les années 1900 et l’inflation des prix incitent les artistes à venir s’installer dans un autre quartier de Paris. Le prolongement de la ligne 12 à Pigalle en 1911 leur permet de rallier sans difficulté l’actuel quartier du Montparnasse. Parmi les noms célèbres qui ont fait la réputation de ce quartier on peut citer Soutine, Modigliani, Léger, Pascin, Braque, Kisling, Chagall, Zadkine, Brancusi, Man Ray et bien sûr Foujita… Des écrivains comme Hemingway, Faulkner, Joyce, F. Scott Fitzgerald ou Sartre…

Le quartier fut le cœur de la vie artistique parisienne de 1900 à 1920. L’esprit bohème est encore perceptible dans le quartier. A deux pas de la gare Montparnasse au 21 avenue du Maine, vous pouvez découvrir la Cité des arts miraculeusement préservée, vestige du Montparnasse des artistes. Ce lieu reste empreint de la douceur de vivre d’un autre temps où résident encore peintres, sculpteurs et photographes.

Le chemin du Montparnasse accueille l’espace Krajcberg, du nom du sculpteur polonais et la Villa Vassilieff, espace culturel de la Ville de Paris. Sous l’impulsion des artistes et intellectuels du monde entier qui ont fréquenté les lieux, la diversité et le foisonnement créatif ont marqué l’histoire du chemin du Montparnasse.

Le Musée du Montparnasse est l’héritier d’une histoire cosmopolite écrite par des artistes venus du monde entier tel que Picasso, Matisse, Modigliani, Braque, Cocteau et bien d’autres…

Une autre figure emblématique de cette époque aura marqué l’histoire du quartier : Kiki de Montparnasse. Chanteuse, modèle, femme libre et exubérante, elle aura traversé le courant avant-gardiste et côtoyé les artistes bohèmes dont elle fut l’égérie. Bon nombre d’entre eux l’ont photographiée ou peinte. Ces oeuvres sont désormais inscrites dans l’histoire de l’art.

Au café de Foujita - 1949
Tsugouharu Foujita
Kiki de Montparnasse par Man Ray

Les portraits féminins de Janine Niépce

1921-2007

La photographe Janine Niépce, l’une des premières femmes reporters françaises est une lointaine cousine de l’inventeur de la photographie Nicéphore Niépce. Elle photographia avec talent des gens ordinaires et leur vie quotidienne, un travail qui la rapprochait de Robert Doisneau et Willy Ronis. Influencée par Henri Cartier-Bresson, qui lui donnera des conseils judicieux pour être reporter, elle entre chez Rapho en 1955.

Ses photos retracent, dans la deuxième moitié du 20e siècle, cinquante ans d’évolution de la condition féminine, mais aussi d’une vie agricole en voie de disparition, la période insouciante des Trente glorieuses ou encore Mai 1968.

Membre de l’association Gens d’images (association loi de 1901 regroupant des amateurs et professionnels passionnés par la photographie), Janine Niépce a longtemps présidé le jury du Prix Niépce. Janine Niépce fut nommée Chevalier des Arts et des Lettres en 1981 et devint Chevalier de la Légion d’Honneur en 1985.

Plusieurs livres attestent de son parcours : France, avec des textes de Marguerite Duras (1992), Les années femmes (1993), Mes années campagne (1995), Les vendanges (2000) Françaises, Français, le goût de vivre, avec l’historien Jacques Marseille (2005).
(source : photo-museum)

Reportage pour le centre d'éducation civique des africaines à Paris par Janine Niépce
Simone de Beauvoir 1978 par Janine Niépce
1945 - Droit de Vote des Femmes par Janine Niépce

Autour de l’hôtel

La fondation Cartier

La Fondation Cartier

villa vassilieff Parfis

La Villa Vassielieff

Les
Catacombes Paris

Les Catacombes

Le Parc MontSouris

Le Parc MontSouris

Start typing and press Enter to search